9 rue du fossé portier 28630 Le Coudray
0678649791
vitrauxglycerines@gmail.com

L’équipe

L'improvisation chartraine explosive

L’équipe

Douze comédiens expérimentés des Vitraux Glycérines sont aptes ou inaptes à faire exploser vos soirées !
Cabaret, matchs, catchs, théâtre classique, courts-métrages, interventions, happenings, ou même pour du silence, faites appel à nous.

Amaury

Avec son physique de gendre idéal à la frontière entre Clark Kent et Kev Adams, Amaury saura vous surprendre lorsqu’il incarnera les personnages les plus pervers possibles.

Improvise depuis : 2013

Points forts :
– La salacitude

Points faibles :
– Devient chaud au coup de sifflet final
– Perd ses accents comme les anglais

Il aime :
– Les astigmates et les presbytes
– les profiteroles avec choux frais et chocolat chaud

Il n’aime pas :
– Les cyclopes
– le céleri, embrasser une fumeuse et les travaux (en même temps)

B.B.M

Seul beauceron AOP de l’équipe, Arnaud est un épicurien qui ne manque pas de faire découvrir les saveurs locales et extra-locales aux équipes invitées.

Improvise depuis : Septembre 2010

Points forts :
– L’accent allemand
– Un choix de chemises colorées imbattable

Points faibles :
– Ne peut pas amener l’équipe à bord de son cabriolet
– La compréhension des nouveaux exercices d’échauffement les soirs de match

Il aime :
– La Bourgogne viticole
– Faire la sieste avant un spectacle

Il n’aime pas :
– Les excuses de la SNCF
– Boire du vin dans un gobelet en plastique

Anecdote :
Se déplace toujours avec son verre à pied dans les afters (un minimum de savoir vivre quoi …)

Clément

Sudiste à la peau diaphane, c’est à Chartres que Clément a fait la découverte du théâtre d’improvisation à l’époque où il vendait encore des yaourts d’une crémerie alnéloise. Il pratique un jeu rugueux (portés par ses 60 kilos tout mouillé) qu’il puise dans son passé d’ancien rugbyman et de freefighter ; viril mais correct.

Improvise depuis : Septembre 2010

Points forts :
– S’attire la sympathie du jeune public grâce à sa ressemblance avec Samy de Scooby Doo
– Un visage en chewing-gum

Points faibles :
– Se perd parmi ses 7 comptes Twitter et 10 pages Facebook.

Il aime :
– Toutes sortes de breuvages
– Le Nîmes Olympique

Il n’aime pas :
– Les Ricard trop dilués
– Le Montpellier HSC

Anecdote :
A déjà été exclu d’un match d’impro pour cause d’accent du Sud trop répété, a perdu son accent depuis au grand désarroi de sa famille.

Didier

Tourangeau téléporté dans la Beauce, mais allergique aux pulvés autoportés. Il sait donner de son corps quand sa tête le laisse tranquille et jouer de la tête quand il ne sent plus son corps.

Improvise depuis : Septembre 2010

Points forts :
– Informaticien écolo
– le mime

Points faibles :
– Ecolo informaticien
– Parfois trop terre à terre à cause de ses racines
– Perd souvent son accent en cours de route

Il aime :
– Leroy Merlin, Point P, Brico dépôt, mais ça ne devrait pas durer.
– La science-fiction.

Il n’aime pas :
– qu’on n’intercale pas un code flash dans le C++ d’un formulaire Google Drive
– le chrono de l’arbitre qu’il dépasse sans vergogne

Anecdote :
A vu son premier match d’improvisation un samedi et prenait son premier cours le mardi d’après. Autant dire que ça lui a tapé dans l’œil !

Emi

L’écureuil de l’équipe, elle fait des provisions, donne à manger à tout le monde et nourrit sans cesse le jeu. Quand elle entre sur scène​, son panache fait mouche et c’est le printemps !

Improvise depuis : 2011

Points forts :
– Des personnages qui démarrent bien et finissent mal
– Et l’inverse

Points faibles :
– Les chasseurs car en bon écureuil, elle meurt toujours à la fin
–  N’a pas de voiture

Elle aime :
– Se faire transporter
– Fabriquer des cartons de vote et des échantillons

Elle n’aime pas :
– Que l’on parle des cartons de vote (oups)
–  Les non diabétiques

Anecdote :
Emilienne connut son baptême de match dans une arène de plus de 500 places après seulement quelques séances d’impro derrière elle. Courageuse, non ?

Flounet

Dans la vie, Julien est un entrepreneur et n’a pas attendu que la France soit une start-up nation pour se lancer à son propre compte.


Improvise depuis : 2012


Points forts :
– Ses lunettes qui voltigent en moyenne une improvisation sur cinq.
– Les décors : pendule, cactus, porte de saloon, … n’ont aucun secret pour lui


Points faibles :
– Dépourvu de ses lunettes, il est contraint de jouer le rôle d’une taupe (ou d’un caillou).
– Ancien journaliste


Il aime :
– Le calme de la campagne et les poutres apparentes
– Les 45.000 extensions que propose WordPress


Il n’aime pas :
– Les bodys “ecureil”
– Les entreprises de plus de 249 salariés


Anecdote :
Ancien fan de l’émission “N’oublions pas les paroles”, Julien est devenu un redoutable improvisateur sur la catégorie Jukebox.

Fred

Fantaisiste, procrastinateur et utopiste, il était tout naturel que Fred embrasse une carrière de contrôleur de gestion. Heureusement qu’il a découvert l’impro pour ramener un peu d’ordre et de sérieux dans une vie dédiée à l’exaltation des métiers du chiffre.

Improvise depuis : Octobre 2009


Points forts :
– Met beaucoup d’énergie sur scène
– Il ne coûte pas cher en catering

Points faibles :
– Manque d’énergie pour profiter de l’after
– Mène si bien sa barque en impro qu’il se retrouve parfois à ramer tout seul

Il aime :
– Qu’un plan se déroule sans accroc
– Parcourir caucus.fr les soirs de pleine lune

Il n’aime pas :
– Être en retard
– Qu’on lui dise “t’inquiète !” car ça l’inquiète

Anecdote :
La petite commune eurélienne de Digny conserve un souvenir ému du Harlem Shake qu’il orchestra un soir de mars 2013 en prélude d’un match. Une stèle commémorative aurait même été érigée depuis.

Jeanne

Bien plus à l’aise que Valérie Damidot dans le mimage de fil de fer, cela ne l’a pas empêchée de prendre une part très active au repeuplement d’Autricum et de la Gaule.

Improvise depuis : Septembre 2010

Points forts :
– Un franc parler inégalable
– N’est pas toute seule dans sa tête parfois

Points faibles :
– N’a qu’une tête pour tant de personnalités
– Un vrai diesel en énergie, mais quand c’est chaud ça vous emmène loin…

Elle aime :
– Les réductions familles nombreuses
– Les castagnettes et le flamenco

Elle n’aime pas :
– Qu’on se moque de Jeanne d’Arc
– Louper un cours à cause de ses enfants

Anecdote :
Chanteuse, joueuse de castagnettes et flamenco à succès, elle a manqué de peu le rôle d’Esmeralda dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris car elle souhaitait changer le titre pour Notre Dame de Chartres.

Marine

Quand elle entre sur scène, c’est rafraichissant et pétillant. Cette champenoise née de la cave de Dyonisos s’est associée il y a peu avec un fan de Bourgogne et ensemble, ils ont eu une bâtarde enragée !!!

Improvise depuis : 2014

Points forts :
– La finesse
– Ne tue pas et rend plus fort 


Points faibles :
– Travaillant dans l’industrie pharmaceutique, elle a pour précepte de ne pas nuire et ne tue pas.
– Le sucre

Elle aime :
– Les belles décapotables et les beaux en décapotables
– Le champagne

Elle n’aime pas :
– Epeler son nom de famille

Thomas

Étant à l’improvisation ce que le “policier” est au hockey sur glace, Thomas est un golgoth normand d’1,90 m qui se laisse cependant amadouer avec des bonbons Haribo.

Improvise depuis : Septembre 2010

Points forts :
– Peut faire sortir les joueurs de l’équipe d’en face sur blessure
– Toujours disponible pour tous types de portés

Points faibles :
– Peut faire sortir les joueurs de son équipe sur blessure
– Nécessite l’acquisition d’une patinoire solide

Il aime :
– La Teurgoule
– Le Mont St Michel

Il n’aime pas :
– Le camembert pasteurisé
– Qu’on dise que le Mont-St-Michel est breton


Anecdote :
Archéologue de profession, il est particulièrement regardant (certains diront “excessivement pointilleux”) sur les moindres détails historiques au cours des catégories Peplum ou Moyen Age.

Val

Atout glamour de l’équipe, Val y apporte toute l’expérience nécessaire du fait de son âge et de sa longue pratique du théâtre d’improvisation.


Improvise depuis : longtemps

Points forts :
– Les accents aigus, graves et circonflexes
– La science et la conscience

Points faibles :
– Les accents de langues étrangères
– La ruine de l’âme

Elle aime :
– S’adosser aux belles voitures qu’elle croise ici et là
– Les tatouages de licorne


Elle n’aime pas :
– Que des élèves soient dans le public
– Les exposés réalisés uniquement via Wikipedia sans passage à la BCD


Anecdote :
Les plus anciens disent qu’avant sa vie sur les planches, elle était une fieffée joueuse de boules de pétanque et qu’elle a affronté les plus grands dont la famille Quintais. 

Vincent

Plutôt habitué à fouler les planches du théâtre “classique”, l’impro lui a fait de l’oeil en 2016, et depuis, il ne jure plus que par elle.

Improvise depuis : Septembre 2016


Points forts :
– Arrive de plus en plus à se retenir d’appeler les personnages de ses partenaires par des prénoms composés (même s’il lui arrive encore de lâcher des Jean-Pierre ou des Jean-Michel)
– Habite à quelques mètres d’un Speed Rabbit Pizza

Points faibles :
– Les comédies musicales
– Dévoile trop facilement ses points faibles

Il aime :
– La tarte aux pommes
– Faire des mots fléchés sur la plage


Il n’aime pas :
– Se faire flécher par des mots sur la plage
– Marcher pieds nus sur des tisons ardents
– Que son estomac ne supporte plus le café

Anecdote :
A envisagé un temps de faire disparaître Thomas pour être le seul roux de l’équipe.

Le match

Deux équipes de 6 joueurs, un arbitre, un MC, de la musique, des coachs… Un cocktail explosif

C’est le format par excellence pour encadrer la folie et le talent. Sur une patinoire de hockey, l’arbitre joue avec l’imaginaire des équipes et surveille les fautes. Au public de voter pour son équipe préférée. Echauffements, hymnes, récompenses… un match quoi. 

En savoir plus

Le cabaret

Format intimiste et hyper participatif, on est entre vous quoi !

De trois à six improvisateurs jouent sur vos mots et les catégories d’un MC, impossible de tricher, c’est vous qui décidez.

En savoir plus

Le catch

Du sang et des larmes, mais tout est bidon !

Deux équipes de deux improvisateurs s’affrontent sur un ring, animé par un arbitre. C’est rapide, chaud et show.

En savoir plus

L’enfer, c’est les autres… formats

Tout est possible tout est réalisable.

Pas de limite à l’improvisation et donc pas de format fixe, nous pouvons réaliser vos présentations, happenings, figurations, caméras cachées…